mercredi 28 novembre 2012

Ma salade de fruits d'hiver spécial détox ou la délicate relation amoureuse des filles à la bouffe

Bonjour à toi, jeune padawan. Comme tu as pu le remarquer, ces derniers temps, on a pas mal parlé psychologie féminine sur ce blog. Les dîners filles, le shopping, deux mystères pour la gente masculine désormais dévoilés. Mais il manquait un truc hyper important : l'épisiotomie la bouffe. Même nous les filles ça nous fascine de voir à quel point on est des schyzophrènes de la nourriture. Les nanas et la bouffe, c'est comme les nanas et les mecs : je t'aime, moi non plus. La moitié du temps, on fait super attention, parce que tu vois je me suis rendue compte que je rentrais plus dans mon slim et puis depuis que je bouffe plus des saloperies de plats cuisinés, ben je me sens vachement plus en forme. Mais le reste du temps bah...on est des morfalles. On finit les pots de Nutella avec les doigts, on mange du brie à 4h du mat, on serait prête à planter notre fourchette dans la main du type qui fait mine de choper la dernière part de pizza. La plupart d'entre nous n'attend pas la grossesse pour avoir des envies alimentaires irrationnelles. On peut tout à fait bouffer des légumes pendant deux semaines et vider le frigo d'un pote en une soirée. De toute façon pour nous, la bouffe, c'est la vie. On mange quand on est heureuses (faut bien fêter ça), on mange quand on est tristes (faut bien compenser), on mange quand on a faim (c'est quand le déj? hein dis?) et puis aussi quand c'est pas le cas (oh, t'as fait des cupcakes? c'est con, je sors de table. c'est à quoi celui avec le glaçage blanc?). La bouffe, c'est notre meilleure amie et notre pire ennemie, on peut pas s'en passer. Surtout, ne vous foutez jamais de nous pendant notre semaine détox ou quand on se fait un paquet de Shokobon toutes seules. Vous voulez vraiment qu'on ait un gros cul sur la plage cet été? C'est quoi cette pression de malade sur la minceur, vous voulez qu'on devienne anorexique ou quoi? Quoi que vous disiez, vous aurez tort. Alors un bon conseil, abstenez vous de tout commentaire quand on est au régime thé vert - soupe de légumes et ayez toujours une tablette de chocolat dans votre placard et du fromage dans votre frigo. N'oubliez pas, un garçon avec un frigo plein est un garçon plein d'avenir. Et un garçon qui connait toutes les meilleures adresses restos de Paris est soit gay soit le roi du pétrole.

Ma salade de fruits d'hiver spécial détox

- 1 ananas frais
- 1 grenade



Découper l'ananas (bon, si tu sais pas faire, y'a sûrement plein de tutos sur l'internet).

Vider la grenade, là bon courage, la meilleure technique reste la fourchette mais soyons honnête impossible de pas en foutre partout.

Mettre l'ananas et la grenade dans un bol et voilà!

3 commentaires:

auroreinparis a dit…

Ah ahahah tes recettes sont de plus en plus simples dis donc ! Mais tes textes de plus en plus drôles. J'ai adoré ta petite histoire de la psychologie féminine et me suis tellement reconnue dedans que j'en ai rigolé devant mon écran ^^

Cha a dit…

(Très !) simple mais efficace !!

Solenne a dit…

Aurore : oui! C'est un peu la faute au déménagement ;) Mais si à défaut de te faire saliver, ça te fait rire, c'est l'essentiel!

Cha : on est d'accord, parfois la simplicité ça paye ;)