mardi 5 juillet 2011

Kilali, comme un goût de Japon à Paris

Au début du repas, j'étais complètement distraite par un élément extérieur :
" - Regarde la nana à la table derrière nous! Discrétos, hein!
- Et?
- C'est quoi son nom déjà?
- Je sais pas qui c'est.
- Mais si tu sais! C'est la nana qui a joué dans l'Esquive. Tu sais le film où y'a des jeunes de banlieue qui montent une pièce de Marivaux.
- Ok, encore un de tes films sélection Télérama.
- Heu non, pas que, ça avait super bien marché d'abord. Mais bon sang, elle a eu un césar la semaine dernière!"
Tu vois le genre d'état de nerfs dans lequel j'étais : j'avais son nom sur le bout de la langue et ça m'agacait prodigieusement. Mais quand on nous a servis, Sara Forestier n'a plus fait le poids face au contenu de mon assiette. Déjà y'a eu débat sur les sashimis de saumon : ultra-fondants, indéniablement un saumon de grande qualité. Tandis que je m'extasiais, mon colloc m'a dit qu'il n'y avait pas de quoi fouetter un chat, que c'étaient juste un bout de poisson cru. Ah que non monsieur, moi je suis sur le sujet sashimi depuis un certain temps et je peux te dire que ces sashimis là c'est un peu la rolls du sashimi. Le riz vinaigré était absolument parfait, les légumes à l'huile de sésame extra.
Comme j'ai trouvé ça terrible, j'ai décidé de creuser le sujet en allant tester leur brunch. Et là, ça a confirmé ma bonne impression.

                                      sol 035

On mange quoi ?

Le buffet du brunch propose :
- en salé : des sashimis de saumon (les fameux), de l'anguille grillée (mon pêché mignon), des sushis, des futo-maki, des morceaux d'omelette japonaise (je sais pas comment ça s'appelle) et des légumes à l'huile de sésame.
- en sucré : de la salade de fruits frais, des pâtisseries à la pâte de haricots rouge et au thé vert (oui, je sais c'est spécial, mais ceux-là sont extrêmement fins), du gingembre confit, des moshis (boules de riz trop bonnes).
- en boisson : thé vert japonais et jus de pêche blanche Alain Milliat.
Le tout est à volonté.

                                  sol 041

C'est quoi l'ambiance ?

A la base, ce resto est plutôt un salon de thé dédié au thé vert japonais. On a beau être à Odéon, on se sent au calme. Le décor est minimaliste et zen mais assez cosy. Le service est à l'image du lieu : tout en discrétion et en sobriété. C'est un bon spot pour un moment à deux, en tête-à-tête avec son mec ou sa BFF. Sympa aussi pour un repas avec quelques amis qui apprécient vraiment la cuisine japonaise.

J'y laisse un bras, un oeil, la peau des fesses ?

A 39€ le brunch et 45€ le repas à la carte (E+P+D), c'est clairement pas donné. MAIS la qualité est franchement irréprochable, perso je n'ai jamais mangé aussi bien japonais dans Paris. Ca fait chérot pour un déjeuner, mais pour le brunch tout est à volonté, ça vaut le coup. Le vrai bon plan c'est que ce resto est souvent en promo sur La Fourchette.com : la dernière fois le brunch m'a coûté 29€ et le déj était à -50%, la bonne affaire!

L'un dans l'autre...une très bonne adresse pour commencer son dimanche dans le calme, la légèreté et le raffinement.

Kilali, 3-5 rue des Quatre Vents, 75006 Paris, M° Odéon. Ouvert du mardi au dimanche midi. Brunch le dimanche de 12h à 15h. 01.43.25.65.64.

1 commentaire:

OutofSweden-blogger a dit…

Je confirme, c'est trop bon! Mais cher. Donc je guette une future promo..